Chat qui éternue souvent : Causes et traitement

 Éternuements félins: Causes et traitement

Éternuement de chat, l'éternuement de chat – c'est peut-être l'un des sons les plus mignons que vous entendrez jamais, mais est-ce jamais une source de préoccupation? Tout comme leurs humains, les chats peuvent attraper des rhumes et souffrir d'infections des voies respiratoires supérieures et des sinus. Cependant, il existe d'autres conditions qui peuvent également conduire à ces mignons petits éternuements.

Chat qui éternue souvent : Causes et traitement
Chat qui éternue souvent : Causes et traitement

Pourquoi Mon Chat Éternue-T-Il?

Les chats peuvent éternuer pour diverses raisons, telles que:

  • Un simple chatouillement de nez. On a tous eu ça !
  • Une odeur nocive, comme des produits chimiques
  • Poussières et autres particules en suspension dans l'air
  • Un objet étranger comme un morceau de charpie, de l'herbe ou un cheveu
  • Une infection respiratoire
  • Inflammation de la cavité nasale et / ou des sinus
  • Inflammation ou infection d'une dent provoquant un drainage dans les sinus


Pourquoi Les Chats Éternuent-ils? Y a-t-il un modèle?

Éternuement de chatil n'y a probablement aucune raison de s'inquiéter des éternuements occasionnels ici et là – il se peut que ce soit quelque chose dans l'air qui irrite son passage nasal. Si c'est plus qu'occasionnel, cherchez des modèles: Cela se produit-il à peu près au même moment de la journée? Cela n'arrive-t-il que dans une certaine pièce ou lors d'activités familiales? La recherche de modèles peut aider à déterminer si votre chat éternue en raison d'un irritant, tel que la poussière ou le parfum, ou s'il est causé par une infection ou une autre condition sous-jacente.


Si vous remarquez que votre chat éternue davantage lorsque vous nettoyez la salle de bain, ou après avoir fait ses affaires dans sa propre salle de bain, il pourrait avoir une réaction à un produit chimique dans les produits de nettoyage ou de la poussière dans la litière


D'un autre côté, si votre chat éternue beaucoup et que vous avez remarqué une décharge du nez ou des yeux accompagnée d'un manque d'énergie et d'une perte d'appétit, cela peut vous inquiéter. Des éternuements accompagnés d'autres symptômes pourraient indiquer que votre chat souffre d'une infection des voies respiratoires supérieures ou d'une autre affection sous-jacente pouvant nécessiter des soins vétérinaires. 

Quand consulter un vétérinaire

Vétérinaire à l'écoute du cœur du chat.Si votre chat éternue à l'occasion avec aucun autre symptôme ou des symptômes très légers, vous pourrez peut-être attendre un jour ou deux et simplement le surveiller pour tout changement. Les chatons, en revanche, doivent toujours être vus par un vétérinaire lorsqu'ils souffrent de ce type de symptômes.


Si les éternuements persistent ou s'accompagnent d'autres symptômes, une visite chez le vétérinaire est probablement nécessaire pour un diagnostic et un traitement appropriés. Ceci est particulièrement important si votre chat a cessé de manger. La perte d'appétit est un symptôme très fréquent des affections des voies respiratoires supérieures chez les chats en raison de la perte de l'odorat et / ou du goût, ainsi que de l'incapacité d'expirer par le nez. Certaines conditions peuvent également causer des difficultés à avaler.


Contrairement au corps humain qui peut passer des semaines, voire des mois sans manger, le corps d'un chat passe en mode famine après seulement 2-3 jours. Cela peut entraîner une affection grave et potentiellement mortelle appelée lipidose hépatique (ou stéatose hépatique). Dans ces cas, des liquides intraveineux et un soutien nutritionnel supplémentaire sont souvent nécessaires pour un traitement immédiat, suivi de toutes les prescriptions nécessaires telles que des antibiotiques, des médicaments anti-nausées et des stimulants de l'appétit.

Causes des éternuements chez les chats

Infections des Voies Respiratoires Supérieures

Le propriétaire caresse les chats maladiesle gel est un symptôme courant des infections des voies respiratoires supérieures (URI) chez les chats. Souvent appelées "rhume" ou "grippe de chat", les infections des voies respiratoires supérieures peuvent être virales, bactériennes et même fongiques, bien que ce soit moins fréquent.


Ces types d'infections peuvent durer de 7 à 21 jours, avec une durée moyenne de 7 à 10 jours pour les cas non compliqués. 


Symptômes

Les symptômes courants d'infection des voies respiratoires supérieures chez les chats comprennent:


  • Éternuements récurrents sur plusieurs heures ou jours
  • Écoulement inhabituel du nez ou des yeux qui peut sembler clair, jaune, vert ou sanglant
  • Toux ou déglutition répétées
  • Léthargie ou fièvre
  • Déshydratation et/ou diminution de l'appétit

Les chats présentant un risque plus élevé de développer des URI comprennent les chatons et les chats âgés, ainsi que les chats non vaccinés et immunodéprimés. Étant donné que bon nombre des virus qui causent ces infections sont très contagieux, ceux qui sont gardés dans des groupes tels que les refuges et les ménages multicat sont également vulnérables, surtout s'ils ne sont pas vaccinés.


Traitement

Le traitement des infections des voies respiratoires supérieures dépend de la gravité. Dans les cas présentant des symptômes généralement bénins, les URI peuvent se résoudre d'eux-mêmes après quelques semaines. Dans d'autres cas, un traitement supplémentaire peut être nécessaire, tel que:

  • Médicaments antiviraux ou antibiotiques
  • Gouttes pour les yeux et /ou le nez
  • Stéroïde
  • Liquides sous-cutanés (en cas de déshydratation) 

Les cas graves peuvent nécessiter une hospitalisation pour un traitement plus intensif tel que des liquides intraveineux et un soutien nutritionnel. Si elles ne sont pas traitées, les infections des voies respiratoires supérieures peuvent entraîner d'autres complications graves telles que la pneumonie, des problèmes respiratoires chroniques et même la cécité.


Si vous soupçonnez que votre chat a une infection des voies respiratoires supérieures, voici quelques mesures immédiates que vous pouvez prendre pour vous soulager:


  • Nettoyez régulièrement toute décharge du nez et du visage de votre chat avec du coton chaud et humide.
  • Essayez de faire manger votre chat en réchauffant de la nourriture en conserve.
  • Assurez-vous que votre chat a beaucoup d'eau douce.
  • Utilisez un humidificateur pour garder les voies nasales de votre chat humides. 

Problèmes Nasaux et Sinusaux

Propriétaire essuyant le nez du chatles chats peuvent également souffrir de conditions inflammatoires comme la rhinite et la sinusite. La rhinite est l'inflammation des muqueuses du nez, que nous connaissons tous comme un "nez bouché"” et la sinusite est une inflammation de la muqueuse des sinus.


Ces deux affections se produisent souvent ensemble chez les chats, appelées "rhinosinusite", et sont des complications courantes des infections des voies respiratoires supérieures.

Symptômes

En plus des éternuements fréquents, les signes de rhinite et de sinusite chez les chats comprennent:

  • Écoulement nasal clair dans les cas bénins OU jaune, vert ou sanglant dans les cas graves
  • Respiration laborieuse, ronflement et / ou respiration par la bouche
  • Caresser le visage
  • Larmoiement et écoulement des yeux
  • Éternuements inverses (dégagement du nez par des inhalations courtes et rapides)
  • Une bosse sur l'arête du nez (si fongique)

Traitement

Le diagnostic de la rhinite et de la sinusite implique une évaluation des antécédents médicaux de votre chat, ainsi qu'un examen physique approfondi. Une rhinoscopie, qui consiste à insérer un petit endoscope dans le nez ou la bouche pour une meilleure visualisation de la structure nasale, peut également être nécessaire avec un lavage nasal pour prélever des échantillons.


Le traitement peut inclure un rinçage nasal et des antibiotiques à large spectre pour traiter ou prévenir les infections bactériennes, ainsi qu'une dose de stéroïdes pour ouvrir les cavités nasales et sinusales. Des liquides intraveineux et un soutien nutritionnel peuvent également être nécessaires dans les cas graves.


Affections Chroniques des Voies Respiratoires Supérieures

éternuements de chatles éternuements fréquents et récurrents chez les chats peuvent également être dus à des affections respiratoires chroniques. La rhinite chronique est la plus fréquente et résulte généralement de dommages permanents au système immunitaire et aux voies nasales. 


Symptômes

Les symptômes des affections chroniques des voies respiratoires supérieures chez les chats sont similaires aux infections et à l'inflammation des voies respiratoires supérieures, mais persistent pendant des semaines ou des mois ou à intervalles de quelques semaines. Des conditions telles que la rhinite chronique peuvent également entraîner des infections bactériennes récurrentes, ce qui peut aggraver les symptômes.

Ces symptômes peuvent inclure:

  • Ajustements d'éternuement
  • Nez bouché et qui coule
  • Écoulement nasal épais et jaune
  • Perte d'appétit
  • Bave et difficulté à avaler
  • Décharge d'un ou des deux yeux

Les chats qui se sont déjà remis d'infections virales aiguës sévères, telles que le calicivirus félin et l'herpèsvirus félin, sont plus sensibles aux affections chroniques des voies respiratoires supérieures, dont les symptômes persistent de manière continue ou intermittente. Ils sont également plus susceptibles de souffrir d'une réactivation du virus due au stress, à une maladie ou à une immunosuppression.


Options de Traitement

Avec des conditions chroniques, une enquête plus approfondie est nécessaire pour déterminer les causes sous-jacentes, notamment:


  • Analyses de sang et d'urine pour détecter les virus et autres maladies infectieuses
  • Radiographies ou imagerie avancée (tomodensitométrie ou IRM) du nez, du pharynx et de la poitrine
  • Rhinoscopie pour une meilleure visualisation des structures du nez
  • Petites biopsies du nez pour déterminer si des organismes sont présents

Malheureusement, il n'y a pas de remèdes pour les affections chroniques des voies respiratoires supérieures chez les chats, par conséquent, le traitement implique généralement de gérer les symptômes avec des soins vétérinaires fréquents et des médicaments.


Allergie

éternuements de chat à l'extérieurcomme chez l'homme, les allergies ne sont pas une cause fréquente d'éternuements chez le chat. Au lieu de cela, les symptômes apparaissent généralement sous la forme d'irritations cutanées, telles que des lésions, des démangeaisons et une perte de cheveux. Cependant, certains chats peuvent souffrir d'autres symptômes, tels que des démangeaisons et des yeux larmoyants ainsi que de la toux, des éternuements et une respiration sifflante, en particulier chez les chats asthmatiques. 


Cette affection, connue sous le nom de “rhume des foins” chez l'homme, est appelée rhinite allergique et les symptômes peuvent survenir de façon saisonnière s'ils sont dus à des allergènes extérieurs comme le pollen, ou toute l'année s'ils sont causés par des allergènes intérieurs tels que la poussière et la moisissure.

Options de Traitement

Malheureusement, il n'y a pas de remèdes pour les allergies chez les chats. Cependant, les symptômes peuvent être gérés avec un plan de traitement spécialisé élaboré par votre vétérinaire principal ou un spécialiste en dermatologie vétérinaire. Cela peut inclure des vaccins personnalisés et d'autres médicaments, ainsi qu'un régime alimentaire spécial. 


Vaccin

Certains vaccins, comme ceux utilisés pour prévenir les infections des voies respiratoires supérieures, peuvent également provoquer des éternuements chez les chats. Cependant, les symptômes disparaissent généralement d'eux-mêmes en quelques jours.


Combattez le Froid Avant Qu'Il n'arrive

Bien sûr, la prévention est toujours meilleure que le traitement. En prenant quelques mesures supplémentaires, vous pourrez peut-être garder votre chat en bonne santé et éviter toute une vie d'éternuements.


L'une des meilleures façons de prévenir certains virus est de faire vacciner votre chat selon le calendrier recommandé par votre vétérinaire de famille. Si vous n'êtes jamais sûr d'aucun aspect de la santé de votre chat, appelez le vétérinaire de votre famille. C'est à ça que sert le docteur !


Commentaires
Aucun commentaire
Enregistrer un commentaire

    "Merci d'avoir visité notre site, Nous sommes intéressés par votre avis, alors ne quittez pas la page sans un commentaire sur le sujet et Partagez", merci